Spartakus, queer et subversif