Spartakus, queer et subversif


Un chant d’amour de Jean Genet (1950)
September 8, 2007, 10:00 am
Filed under: 1950, Censure, Cinéma, Erotic Video, Erotism, Gay, Homosexuality, Jean Genet, LGBT, Male Nude


Joe Dallessandro in Flesh

Adamak (1971)
August 15, 2007, 1:54 pm
Filed under: 1971, Behrouz Behnejaz, Cinéma, Iran, Photographie

adamak222.jpg



Die Hure und der Gottesstaat – Feminine Prostitution in Tehran
August 11, 2007, 1:50 am
Filed under: 2007, Allemagne, Art, Cinéma, Documentary, Drug, Féminisme, Feminism, Iran, Other Video, Prostitution, Vidéo

[livevideo id=D9DB3738127341AFBCB968CD0899C1B1]



Iranian Child Flower Sellers
August 8, 2007, 8:40 pm
Filed under: AIDS, Childhood, Cinéma, Iran, Presse, Vidéo

[livevideo id=3D88E85718274691A355888D17EDCD06]



Opus Dei versus Tranzmaricabollo (Spain)

tranzposter.jpg

Communiqué Tranzmaricabollo :

NOUS DÉFENDONS LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

Devant l’accusation d’un groupe catholique, qui a déclenché une enquête judiciaire en rapport à une des créations artistiques exhibées lors du festival artistique Transmarikabollo (Transfagdyke), qui a eu lieu à Barcelone en septembre 2006, de thème gay, lesbien et transsexuel (LGBT), pour offense supposée aux sentiments religieux :
Nous affirmons que l’objectif du festival mentionné ci-dessus est de stimuler la création artistique libre et la construction du genre, et dans aucun cas d’offenser n’importe quel sentiment religieux.
Nous considérons que cette accusation représente une grande atteinte à la liberté d’expression, une menace à la création artistique et culturelle et une entrave à l’exercice des droits civiques.
Nous considérons que dans un état séculaire et démocratique, le questionnement sur la légalité de certaines expressions artistiques et culturelles de genre LGBT est une restriction inacceptable de la liberté d’expression. En conséquence, les personnes, les groupes, les collectifs, et les établissements qui signent cet appel à un engagement ferme de la défense de la liberté d’expression, et éviter que des accusations telles que celles-ci (que nous percevons comme une offense aux droits LGBT) puissent prospérer.
Barcelone, juillet 2007.

Nous collectons des signatures que nous pourrons apporter en septembre au bureau du juge.
Nous enverrons des formulaires que vous pourrez signer.
Pour nous aider dans cette campagne, envoyez un e-mail nous indiquant votre accord pour participer, ou envoyez une lettre à cette adresse :
Front D´Alliberament Gai de Catalunya
Calle Verdi 88, bjs
08012 Barcelona
Espagne

 

WE DEFEND FREEDOM OF EXPRESSION

Before the accusation from a Catholic group, which has triggered an investigation by the District Attorney´s office in relation to one of the artistic creations exhibited within the context of the artistic festival TransMarikaBollo (TransFagDyke), taken place in Barcelona in September 2006, of a Gay, Lesbian and Transsexual (GLT) theme, for its supposed offense to religious sentiments:
We manifest that the objective of the above mentioned Festival is one of fostering free artistic creation and the construction of gender, and in no case whatsoever of offending any religious sentiment.
We consider this accusation to represent a great assault against the right of freedom of expression, a threat to artistic and cultural creation and a complication in the exercise of civil rights.
We consider that in a secular and democratic state, the questioning of the lawfulness of certain artistic and cultural expressions of a GLT theme mean an unacceptable restriction of freedom of expression.
Consequently, the people, collective groups, and institutions below, in signing, appeal to the firm commitment of the defence of freedom, and avoid that accusations such as this one, which we perceive as an offence to the rights of the collective of GLTs, can prosper.
Barcelona July 2007.

We are recolecting hand signatures nd stamps from collectives soo we can show it to the district attorney´s office next setember. We send u the formularies where people an colectives can sign. If you want to help us in this campaign please send us an email telling us that u want to colaborate or just before the 1st of setember send the signatures to:
Front D´Alliberament Gai de Catalunya
Calle Verdi 88, bjs
08012 Barcelona
Spain

Merci pour votre aide.
redcontralahomofobia@gmail.com



Pink Pasdaran et Lion Rose
August 2, 2007, 12:09 pm
Filed under: Censure, Cinéma, Féminisme, Gay, Homosexuality, Iran, LGBT, Pasdaran, Photographie, Queer

pinkspadaran2.jpg

Il n’y a pas d’homosexuels parmi les Pasdaran.
Iran : Le site du Pasdaran attaque la Mostra du Cinéma de Venise pour le Lion Gay.

Dure attaque du site populaire iranien Baztab, proche des Pasdaran, les Gardes de la Révolution, qui s’en prend à la Mostra Internationale de Cinéma de Venise, et qui l’accuse d’être ”un festival pour homosexuels”, en omettant le mot homosexuel (”kuni”), dont l’utilisation est défendue dans la République Islamique. La référence est au soi-disant ”Lion Gay”, section parallèle annoncée pour des films aux orientations sexuelles différentes. Assurément, Baztab n’aime pas l’initiative et a reproché à la Biennale la décision de donner trop de visibilité aux homosexuels, qualifiant cela ”d’un signe évident de la dégradation de ce rendez-vous cinématographique, et également de la dégradation morale de l’Occident”.
Sur cette question, Franco Grillini de la Gauche Démocratique a affirmé: ”Si pour le site iranien Baztab, proche des Pasdaran, les Gardes de la Révolution iranienne, le Lion Queer est “la marque évidente de la dégradation morale de l’Occident”, pour nous, par contre, il représente le symbole de toutes les libertés de l’Occident, avec sa culture et sa politique, que nous défendons, protégeons et soutenons. Venise, et sa Mostra, se sont toujours placés à l’avant-garde pour sa capacité à appréhender, parfois anticiper et même favoriser, les évolutions fondamentales de la société. l’Islam qui aujourd’hui attaque un prix “occidental” dédié au cinéma qui présente les diversités sexuelles est le même Islam qui malgré sa rigide censure fait preuve d’une grande vitalité dans son cinéma et dans ses différentes formes d’art. Presque soixante films sont produits en Iran chaque année, et une dizaine de magazines de cinéma, soit en farsi, soit en anglais sont publiés. L’Islam qui aujourd’hui attaque Venise est le même qui “répudia” le Lion d’Or en 2000 attribué au film iranien, otage de la censure officielle, “Le cercle” (Dayereh) de Jafar Panahi, un film sur les femmes isolées, privées de droit, marquées depuis leur naissance par le déshonneur de leur sexe, qui ne peuvent pas s’exprimer, ni fumer en public, ni voyager sans être accompagnées pas un homme. Des femmes qui doivent cacher en permanence leur féminité. Des femmes qui cherchent un équilibre dans le compromis. Des femmes qui survivent. Et nous, comme ces femmes voilées, ne voulons pas non plus nous cacher.”
Franco Grillini et Daniel Casagrande : ”Le Lion Queer est symbole de la liberté de l’Occident ”
AKI – Adn Kronos International
Source : La Manica Tagliata