Spartakus, queer et subversif


Existrans, Contre la Psychiatrisation, Paris, 6 octobre 2007
October 8, 2007, 7:44 am
Filed under: 2007, AIDS, Existrans, Gay, LGBT, Manif, Other Video, Paris, Psychiatrisation, Trans, Transsexuel


Chris Crocker: Gay People Don’t Want to Fight in Iraq War
September 28, 2007, 10:54 am
Filed under: 2007, Chris Crocker, Gay, Homosexuality, Iraq, Iraqi, Lesbian, LGBT, Other Video, Queer, Spartakism, Trans, Transsexuel, USA, Vidéo, War


Nigéria : Exécution de 18 homosexuels en vertu de loi islamique

bkackii3.jpg

Nigéria : Exécution de 18 homosexuels en vertu de loi islamique

La situation difficile des personnes gays autour de la planète ne suscite que peu d’attention aux organismes gays des Etats-Unis. Tandis que les organismes politiques LGBT en Amérique demeurent relativement insouciants au sujet des droits de l’homme maltraités et nos frères et soeurs dans des pays trop lointains, ils ne font pas l’objet d’articles dans les journaux.
Ceci étant dit, voici quelques nouvelles très déprimantes, extraites du service de l’Agence France-Presse :
Dix-huit hommes ont été arrêtés au Nigéria-Nord pour sodomie déclarée, ce qui est passible de la peine de mort en vertu de la loi islamique et de la sharia de l’état de Bauchi, rapporté jeudi par l’agence NAN.
Le juge Malam Tanimu a renvoyé en prison les 18 personnes jusqu’à la prochaine audition le 24 août, après leur arrestation dimanche dans un hôtel de la ville de Bauchi.
La cour mercredi a constaté que ces hommes, qui portaient des vêtements féminins, étaient venus de cinq états voisins pour célébrer un “mariage” gay. Ils seraient accusés d’offense sexuelle et de sodomie. L’officier de police Tadius Boboi a dit que ces hommes avaient violé le code pénal de la sharia adopté dans Bauchi et d’autres états du Nigéria-Nord, musulman depuis huit ans lors de la fin du régime militaire.
Dans l’état nigérian le gouverneur doit donner son approbation à la sharia avant que des punitions comme la mort ou l’amputation soient prononcées par les cours de la sharia et ne soient effectuées réellement.

Article de référence Michael Petrelis



Opus Dei versus Tranzmaricabollo (Spain)

tranzposter.jpg

Communiqué Tranzmaricabollo :

NOUS DÉFENDONS LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

Devant l’accusation d’un groupe catholique, qui a déclenché une enquête judiciaire en rapport à une des créations artistiques exhibées lors du festival artistique Transmarikabollo (Transfagdyke), qui a eu lieu à Barcelone en septembre 2006, de thème gay, lesbien et transsexuel (LGBT), pour offense supposée aux sentiments religieux :
Nous affirmons que l’objectif du festival mentionné ci-dessus est de stimuler la création artistique libre et la construction du genre, et dans aucun cas d’offenser n’importe quel sentiment religieux.
Nous considérons que cette accusation représente une grande atteinte à la liberté d’expression, une menace à la création artistique et culturelle et une entrave à l’exercice des droits civiques.
Nous considérons que dans un état séculaire et démocratique, le questionnement sur la légalité de certaines expressions artistiques et culturelles de genre LGBT est une restriction inacceptable de la liberté d’expression. En conséquence, les personnes, les groupes, les collectifs, et les établissements qui signent cet appel à un engagement ferme de la défense de la liberté d’expression, et éviter que des accusations telles que celles-ci (que nous percevons comme une offense aux droits LGBT) puissent prospérer.
Barcelone, juillet 2007.

Nous collectons des signatures que nous pourrons apporter en septembre au bureau du juge.
Nous enverrons des formulaires que vous pourrez signer.
Pour nous aider dans cette campagne, envoyez un e-mail nous indiquant votre accord pour participer, ou envoyez une lettre à cette adresse :
Front D´Alliberament Gai de Catalunya
Calle Verdi 88, bjs
08012 Barcelona
Espagne

 

WE DEFEND FREEDOM OF EXPRESSION

Before the accusation from a Catholic group, which has triggered an investigation by the District Attorney´s office in relation to one of the artistic creations exhibited within the context of the artistic festival TransMarikaBollo (TransFagDyke), taken place in Barcelona in September 2006, of a Gay, Lesbian and Transsexual (GLT) theme, for its supposed offense to religious sentiments:
We manifest that the objective of the above mentioned Festival is one of fostering free artistic creation and the construction of gender, and in no case whatsoever of offending any religious sentiment.
We consider this accusation to represent a great assault against the right of freedom of expression, a threat to artistic and cultural creation and a complication in the exercise of civil rights.
We consider that in a secular and democratic state, the questioning of the lawfulness of certain artistic and cultural expressions of a GLT theme mean an unacceptable restriction of freedom of expression.
Consequently, the people, collective groups, and institutions below, in signing, appeal to the firm commitment of the defence of freedom, and avoid that accusations such as this one, which we perceive as an offence to the rights of the collective of GLTs, can prosper.
Barcelona July 2007.

We are recolecting hand signatures nd stamps from collectives soo we can show it to the district attorney´s office next setember. We send u the formularies where people an colectives can sign. If you want to help us in this campaign please send us an email telling us that u want to colaborate or just before the 1st of setember send the signatures to:
Front D´Alliberament Gai de Catalunya
Calle Verdi 88, bjs
08012 Barcelona
Spain

Merci pour votre aide.
redcontralahomofobia@gmail.com